J’ai testé Linecoaching

NB : Par souci de transparence, je précise que cet article m’a été demandé en échange d’un test gratuit de 3 mois de l’abonnement Linecoaching. Toutefois, la société n’a en rien dicté ce que je devais dire dans ce billet et celui-ci reflète mon avis personnel après plus de 2 mois de test.

Vous souvenez-vous, je vous racontai ici mon expérience de thérapie avec la méthode développée par Jean-Philippe Zermati. Au cours des 3 années suivant la fin de ma thérapie, mon poids s’était stabilisé puis avait baissé tranquillement. Pas autant que je l’aurais voulu mais j’avais fait la paix avec moi-même sur ce point. Mon expatriation en Asie m’a même aidée à perdre encore plus et à traverser ma 2ème grossesse avec moins de kilos à l’arrivée qu’au départ 😉 Mais des événements personnels douloureux, le retour à la vie européenne (plus stressante, il faut le dire) et le confinement m’ont fait reprendre du poids récemment. J’ai aussi changé de contraception et même si je n’ai pas trouvé de preuve d’un lien scientifique, les dates coïncident pas mal… Comme souvent, on gagne des kilos de façon décalée et les changements ayant occasionné cette reprise de poids sont un peu plus anciens.

Lorsque Linecoaching m’a proposé de tester leur programme avec un abonnement de 3 mois et 3 entretiens téléphoniques, j’ai saisi l’occasion de me reconnecter avec la méthode et d’examiner les points sur lesquels je m’étais un peu lachée… J’étais assez curieuse, depuis la mise en place de ce site, de la façon dont ils avaient pu adapter cette thérapie à une plateforme en ligne. Eh bien je dois dire que j’ai été agréablement surprise.

Le site est organisé avec différents onglets.

L’onglet programme se décline en programme alimentaire / parcours forme / défis / activités libres / historique.

Le programme alimentaire est organisé en suivant une ligne de progression avec les étapes suivantes :

  1. J’observe mon comportement alimentaire
  2. Je découvre la dégustation
  3. Je repère mes pensées automatiques
  4. Je travaille sur mon perfectionnisme
  5. J’apprends à vivre mes émotions et à me réconforter en mangeant
  6. Je gère mieux mes fins de journée
  7. Je découvre la faim
  8. Je découvre le rassasiement gustatif
  9. Je découvre le rassasiement et la satiété
  10. Fin du programme

On suit chaque étape, à son rythme, sans être pressé. Chaque étape est introduite par une vidéo de J.P. Zermati ou de G. Apfeldorfer et un texte résume la vidéo. Il y en a pour tous les goûts, les auditifs et les visuels. Les vidéos et les supports sont très didactiques.  Il y a toujours une partie théorique et une partie pratique avec des exercices pratiques (les mêmes que ceux que j’ai pu réaliser en cabinet). On choisit soi-même les dates pour faire les exercices afin de trouver le moment propice. J’ai trouvé ce fonctionnement flexible, sans pression. A certaines étapes, des compléments facultatifs sont proposés, selon que vous voulez approfondir un point ou continuer vers l’étape suivante. Régulièrement mais pas de façon systématique, le système nous demande d’entrer notre poids pour continuer.

On peut aussi travailler l’exercice physique avec le parcours forme, non obligatoire. Il n’impacte pas du tout sur le programme alimentaire. Je dois dire que je n’ai pas trop eu le temps de m’y plonger et ce n’était pas ma priorité mais il a l’air bien construit. Mais il y a des exercices réguliers proposés avec des vidéos et chacun peut y faire son « marché ». On peut ajouter aussi ses propres activités.

A côté de ça, on peut souscrire à des défis qui sont de plusieurs ordres et de plusieurs niveaux… L’idée est de les valider tous les jours. Vous avez par exemple : Se peser 1 seule fois dans la semaine ; Faire un exercice de méditation chaque jour ; Jeter la nourriture quand on n’a plus faim…. Plein d’exercices complémentaires qu’on aborde dans le programme alimentaire et qu’on peut continuer à travailler. 

L’onglet activité libre permet de continuer des activités obligatoires qui ont été faites au cours du programme alimentaire comme la tenue d’un carnet alimentaire, d’un carnet sur les Envies de Manger Emotionnelles (EME), etc. Cela permet à chacun, en toute autonomie, de personnaliser son parcours. 

Le site propose aussi forums, témoignages, articles,  chats et live réguliers sur la plateforme avec les initiateurs de la méthode. Les horaires ne correspondaient pas toujours à mon quotidien avec mes 2 jeunes enfants (ceci dit, les horaires sont variés) mais on a la possibilité de revoir ce qui a été diffusé. Des articles sur la méthode ré-expliquent des points, déconstruisent des idées reçus… des témoignages aident à se motiver. 

Enfin l’onglet « Mon coach » permet de contacter par écrit un coach du programme afin de poser des questions ou de revoir certains points. Je l’ai utilisé une fois et j’ai reçu une réponse assez rapidement. 

J’ai pu bénéficier d’entretiens téléphoniques avec une psychologue. J’ai donc « rencontré » Anne-Lyse. Chaque entretien est programmé par la personne, on peut être relancé si on n’organise pas ces points. J’étais aussi un peu sceptique sur le côté thérapie à distance. J’ai effectué 2 rendez vous à ce jour et ils ont duré 30 min. Cela permet de mettre des mots sur les choses, d’avoir un retour pertinent et adapté à la situation de chacun. J’ai apprécié que la psychologue n’ait pas une sorte de script à suivre à tout prix. J’ai expliqué que je connaissais la méthode et on a abordé les points dont je souhaitais discuter. Elle effectue des relances, des débriefs de nos conversations. J’avoue que ces 2 rendez vous m’ont permis de noter certains points qui m’avaient échappés et d’entendre certaines choses différemment. J’ai été très emballée par ces rendez vous. La psychologue n’a jamais pressé la discussion, elle était sympathique et empathique, très naturelle, comme si je l’avais rencontré en « vrai ». 

J’arrive au bout de mon cheminement et au bout du programme. Pour moi, certains points étaient redondants car j’avais déjà suivi la méthode en cabinet (eh non, on ne peut pas sauter les parties qui ne nous plaisent pas… ahaha). Toutefois, pour quelqu’un qui découvrirait la méthode, je trouve que le cheminement proposé est très bien construit. Pour ma part, pas encore de poids de perdu mais j’ai identifié certains points à travailler et j’ai arrêté la prise de kilos! Je vais continuer mon petit chemin.

source : Thought catalogue

Au final, le bilan est très positif et bien meilleur que ce à quoi je m’attendais. Le suivi est personnalisé, bien construit, agréable et sans pression surtout. Je pense que les rendez vous téléphoniques sont vraiment un plus et qu’ils valent le coup pour vraiment obtenir un suivi personnalisé. Les informations sur le site sont complètes, reprennent bien les exercices faits en cabinet ou proposés dans le livre Maigrir sans régime de J.P. Zermati. Pour moi, cette plateforme me semble être une vraie alternative à la thérapie en cabinet, pour ceux qui n’y ont pas accès ou qui n’ont pas le courage de se présenter en cabinet. Après, tout dépend des personnalités et du temps que l’on est prêt à y consacrer.

Un petit regret toutefois, l’absence d’application mobile. J’aurais aimé parfois avoir les exercices de pleine conscience sur mon téléphone afin de les faire dans ma chambre ou de pouvoir compléter mon carnet alimentaire de façon plus flexible.

Et vous ? Avez-vous expérimenté Linecoaching ? Ou une autre plateforme ?

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.