Zéro déchets, ça avance?

Je n’ai pas beaucoup de temps pour bloguer ni vraiment l’envie ces derniers temps. Je suis absorbée par mon petit bonhomme, le boulot, la vie quoi… Je n’arrive pas à lire tellement je suis crevée, je n’ai pas envie de chroniquer mes produits de beauté, on cuisine mais on ne prend pas le temps de tout noter… Mais j’ai quand même envie de vous faire part de ma réflexion continue sur les déchets et l’écologie.

Je vous l’ai dit, après la découverte du livre de Béa Johnson, j’ai été convaincue par la nécessité de réduire nos déchets. Je suis effarée par le nombre de sacs que nous sortons de notre appartement toutes les semaines. En Belgique, nous trions davantage qu’en France, nous recyclons bien entendu le verre, mais également les cartons/papiers, les bouteilles en plastique et tetrapak et enfin la poubelle « classique ». Plusieurs communes de Bruxelles Capitale lance une expérimentation de recyclage des déchets organiques qui devrait être étendue à toute la ville à partir de cet automne. Malheureusement, ma commune ne fait pas partie de l’expérimentation, je dois dire que cela me déçoit…

Je continue mon chemin et je n’avance pas vite j’avoue. Mais à la fois, il est impossible de changer tout à la fois… Donc je prends mon temps et j’essaie de me faciliter la vie. J’ai encore été convaincue par un reportage de l’émission Infrarouge qui a été diffusé sur France 2 il y a quelques mois et que je vous recommande chaudement « Ma vie zéro déchet ». Le journaliste a pesé ses poubelles au début du reportage et a mené une expérience durant 6 mois pour diminuer ses déchets. C’est édifiant et passionnant, je trouve que c’est vraiment à reportage à regarder lorsque l’on se pose des questions sur le zéro déchets et en plus c’est bien fait et assez sympathique!

A défaut de pouvoir revoir le documentaire en entier, je vous invite à consulter le site du projet :  http://blog.francetvinfo.fr/ma-vie-zero-dechet/.

source: france2.fr

source: france2.fr

De notre côté, on en est où? Eh bien je dois dire que ce n’est pas facile… et je dirais que ce n’est pas tant le changement d’habitude qui est difficile que les obstacles que nous rencontrons aujourd’hui dans les magasins, tout comme le relève le journaliste dans le documentaire ci dessus. Et ça peut rendre chèvre donc il ne faut pas se mettre trop de pression non plus…

Ce que je faisais déjà:

  • Les basiques: ampoules LED dans l’appart, tri des déchets (3 poubelles à Bruxelles (cartons/papier ; plastique/tetrapak/conserves et poubelle fourre-tout + le verre)
  • J’ai opté il y a plusieurs mois pour les cotons à démaquiller lavables pour moi et j’en suis ravie. Tout cela est lavable, ça limite les déchets et c’est super pratique car on n’a plus de risque d’être en rupture de stock.
  • Je bois l’eau du robinet y compris au bureau.
  • Niveau cuisine, nous préparons régulièrement des flans et des yaourts maison ce qui limite pas mal les emballages.
  • J’utilise un sac réutilisable ou un caddy lorsque je fais mes courses et je refuse les sacs à la pharmacie ou quand j’achète de petits objets.

Ce que j’ai mis en place depuis début décembre:

  • Les lingettes lavables pour nettoyer les petites fesses de Baby Nag. Comme les cotons à démaquiller, c’est super pratique et vraiment on voit la différence au niveau des déchets.
  • Nous sommes abonnés à un panier bio hebdomadaire proposé par Cirkle.be qui récupère le peu d’emballages papiers fournis mais surtout propose un système de recyclage (stylos, bouchons de bouteilles en plastique, verre) et de réutilisation (vêtements, livres… de seconde main) dans la logique que ce qu’on appelle aujourd’hui l’économie circulaire. C’est vraiment chouette!
  • Suite à l’achat de notre thermomix, nous cuisinons plus et plus régulièrement. Nous préparons nous mêmes certaines choses qui étaient avant un peu galère comme la pâte brisée car ça prend 5 minutes avec le thermomix! J’essaie de préparer des biscuits à conserver (c’est le plus dur car on a tendance à tout manger) pour éviter d’acheter des biscuits du commerce et limiter encore les emballages…
  • Je suis plus vigilante sur mes achats mais franchement c’est difficile! Il faut que nous changions notre façon de faire les courses si nous voulons vraiment évoluer là dessus…
  • Je fabrique désormais ma lessive et je suis convaincue du résultat! je vous en parle bientôt! ça me prend 5 minutes de temps en temps, c’est plus écologique et économique et moins toxique!
  • On a acheté des serviettes en tissu et banni les serviettes en papier. Reste à s’attaquer aux mouchoirs!
  • S’agissant de mon dressing, j’essaie d’appliquer le principe d’une entrée/une sortie.
  • J’ai contacté ma mairie (on dit la « commune » en Belgique) pour me plaindre de l’absence de recyclage des déchets organiques… Certaines communes de Bruxelles Capitale ont lancé une expérimentation pour les volontaires et ma commune n’en fait pas partie… et mon quartier ne propose aucun composteur collectif… bref c’est la lose mais bon, j’ai essayé de m’activer.
  • J’ai annulé mes inscriptions à des catalogues en contactant les sociétés et en demandant à ne plus rien recevoir par courrier. C’est pas plus mal… et j’en ai profité aussi pour trier et annuler certaines newsletters.
  • Je réfléchis davantage lorsque j’achète un bien et je me demande si j’en ai vraiment besoin…
  • J’ai commencé à acheter des bocaux en verre dans un vide grenier pour préparer mes futures courses en vrac 😉
  • J’ai acheté une bouteille avec un verre pour le bureau.

4235b789da4e44cbb5be28de51daacfb

Mes difficultés:

Bref j’ai l’impression de faire des efforts mais sur certains points de me battre contre des moulins à vent. J’ai du mal à trouver des magasins de vrac à proximité de mon domicile ou pour certains produits… et hors de question de passer ma vie à faire les courses en allant dans 15 magasins ou de louer une voiture pour se rendre dans une boutique alors que nous sommes piétons!

Il y a aussi des points sur lesquels je n’arrive pas à évoluer pour le moment, notamment s’agissant de notre petit garçon qui à presque 5 mois génère pas mal de déchets à lui tout seul… Les couches lavables, ça ne me semblait pas faisable quand il est né… Désormais je ne serais pas contre tester à la maison (à la crèche c’est pas la peine et je les comprends) mais Mr Nag m’a dit non! Et je comprends ses arguments (hygiène, lessives à gérer…) et comme je ne suis pas certaine non plus que c’est la panacée, je n’ai pas insisté… L’autre point négatif, ce sont les bouteilles d’eau pour le bébé mais ça je sais que ça ne va pas durer trop longtemps encore. Je pense qu’en théorie, on pourrait déjà le passer à l’eau du robinet mais je n’ose pas. On recycle tout, la bouteille et les bouchons, c’est déjà ça!

Autre difficulté: refuser! J’arrive à refuser les couverts en plastique quand j’achète mon déjeuner dans les magasins autour du bureau, je fais en sorte de réutiliser tout ce que je peux mais j’ai du mal à refuser les sacs en plastique des magasins notamment quand j’achète des vêtements…A la pharmacie c’est facile, beaucoup de magasins demandent parfois si nous voulons un sac mais dans d’autres, c’est un peu trop automatique et je suis parfois trop distraite ou je n’ose pas refuser… c’est vraiment très bête!

Il y a encore du boulot! Mais qui a dit qu’on pouvait tout faire d’un coup? Mes prochains objectifs seront modestes: continuer à cuisiner à la maison, adopter les mouchoirs en tissus de nos grands mères (nous sommes de grands consommateurs de mouchoirs en papier), continuer à appliquer la logique entrée/sortie pour les fringues et chaussures, réduire et surtout ne pas racheter des cosmétiques, passer davantage au bio et au sans déchet, continuer à chercher des alternatives simples pour faire mes courses sans trop me compliquer la vie.

Et vous, ça vous tente pour 2016 de tenter de réduire vos déchets ou ça vous passe carrément au dessus de la tête???

Pour marque-pages : Permaliens.

2 réponses à Zéro déchets, ça avance?

  1. mademoiselle liline dit :

    Bonjour,
    J’ai également commencé la lecture du livre Zéro déchet. J’admet volontiers qu’il est terrible le nombre de déchet que l’on peut faire. Je m’en doutais mais le lire, m’a comme encore plus ouvert les yeux.
    Bravo pour tous tes efforts et continuons ainsi.
    Belle journée
    Bizzzzz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Best Club 728X90