Vers la beauté de David Foenkinos

J’ai un peu recherché les critiques publiées sur ce roman avant de vous faire part de mon avis. Eh bien heureusement que je ne les avais pas lues avant sinon je n’aurais jamais commencé ce roman. Je l’ai débuté car il est écrit par David Foenkinos, un auteur que j’apprécie plutôt. J’aime son style, j’aime sa délicatesse (eh oui) mais là, franchement, j’ai été déçue. Je m’attendais à quelque chose de joli avec ce titre et je suis plus que mitigée.

Attention ! spoilers !

L’histoire est celle d’Antoine Duris, un professeur d’histoire de l’art aux Beaux-Arts de Lyon qui décide de tout quitter pour travailler comme gardien au Musée d’Orsay. Sa personnalité énigmatique et ses connaissances en histoire de l’art intriguent la DRH du musée qui le recrute. Antoine Duris est un mystère et on s’interroge sur les raisons de ce choix de vie. Puis on passe à la vie de Camille, une jeune étudiante en art traumatisée par un viol qu’elle subit de la part d’un professeur d’arts plastiques et dont elle ne parlera jamais.  On apprend aussi qu’Antoine a vécu une rupture particulièrement difficile. Camille meurt et sa mort conduira Antoine à reprendre sa vie.

Je me suis passablement ennuyée en lisant ce roman mais j’attendais toujours quelque chose de beau. Et cette délicatesse et ce côté « joli » sont apparus au fil des pages, de temps en temps… mais il y a des longueurs… et cela n’a pas été suffisant. J’ai eu du mal avec la scène du viol de Camille, avec toute cette laideur qui, à mon sens, aurait pu être racontée autrement (mais pas romancée ou racontée de façon poétique, qu’on soit bien d’accord, un viol, c’est un viol). J’ai eu du mal à m’attacher à Camille ou à Antoine. J’ai continué car je voulais savoir où tout cela allait mais j’étais assez contente d’avoir fini ce roman. On retrouve le style de Foenkinos plutôt léger, amusant, presque parlé avec ses confidences entre parenthèses. Mais je n’ai pas accroché du tout à ce roman et je l’oublierai aussi sec, j’en suis certaine. En bref, lisez autre chose 😉 et même du Foenkinos mais pas celui-ci !

Taggé , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.