Une odeur de gingembre, Oswald Wynd

L’histoire: Mary Mackenzie part en Chine épouser Richard Collingsworth alors qu’elle a à peine 18 ans. Elle va apprendre à être indépendante et va jeter un regard très moderne sur l’impéralisme anglais. Sa vie à Pékin va être vite ennuyeuse et Mary va avoir une liaison avec un officier japonais, liaison qui fera s’écrouler toute sa vie puisqu’elle aura un enfant et la conduira à s’installer au Japon.

J’ai eu envie de lire ce roman en lisant le commentaire de Marison sur le blog qu’elle tient avec Karine. Karine a vu mon commentaire et me l’a envoyé, quelle coquine! Et bien, je les remercie toutes les deux! Ce roman est un véritable coup de coeur et comme dit Marion, ce n’est pas évident d’en parler.

J’ai été très touchée par la vie de Mary, son courage et son audace! Elle choisit sa vie à une époque où cela est impossible pour les femmes et ne se plaint jamais! Elle poursuit son chemin, envers et contre tout, fidèle à elle même et terriblement humaine! J’ai vraiment été bouleversée.
L’autre aspect intéressant de ce roman c’est la description de la Chine puis du Japon. On est tout à fait plongé dans le Japon de la 1ère moitié du XXè siècle et on suit avec plaisir l’intégration de Mary dans une culture qui lui est d’abord inconnue mais qui deviendra finalement la sienne. Et la fin est vraiment magnifique! Bref, vraiment, c’est un indspensable! Un gros gros COUP DE COEUR!

Taggé , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Best Club 728X90