Stupeur et tremblements, Amélie Nothomb

L’histoire : Amélie, 22 ans, fait ses débuts au sein de l’entreprise japonais Yumimoto. Embauchée pour sa connaissance approfondie du Japonais, Amélie va devoir faire l’apprentissage de la culture nippone du travail : photocopies, dame pipi, nuits au bureau, stress et engueulades à gogo! Réagissant toujours comme une Occidentale, elle va provoquer les foudres de sa hiérarchie mais ira au bout de son contrat, agissant cette fois comme une véritable Nippone, avec stupeur et tremblements!

Amélie Nothomb, à travers ses romans, nous transmet son amour du Japon… Cependant, elle est loin d’être tendre pour cette civilisation qu’elle connaît parfaitement! Elle dénonce ainsi la condition de la femme japonaise qui a le courage de ne pas se suicider, la tyrannie de la hiérarchie de Yumimoto…C’est un véritable plaisir que d’expérimenter la culture nippone de l’entreprise à travers les aventures d’Amélie-san, qui résiste et savoure presque d’être traitée comme une autochtone. L’humour d’Amélie Nothomb est croustillant, les remarques pointues, drôles… on ne s’ennuie pas un instant et on dévore avec bonheur ce roman.

Si vous avez aimé, lisez Ni d’Eve, ni d’Adam, roman dans lequel Amélie raconte, sur le même ton, sa liaison avec un jeune Tokyoïte bien romantique…

Taggé .Lien pour marque-pages : Permaliens.

12 réponses à Stupeur et tremblements, Amélie Nothomb

  1. Nag dit :

    Il paraît que le dernier est mauvais alors…

  2. Lepetitmouton dit :

    Un de mes préférés avec « Hygiène de l’assassin » et « Cosmétique de l’ennemi ».
    Je les ai tous lu jusqu’à « Journal d’hirondelle » que j’ai trouvé très chiant. Depuis je n’ai rien lu de neuf de la demoiselle, faudrait que je m’y remette!!

  3. Nag dit :

    On m’a dit qu’il était excellent aussi, je me lancerai un de ces jours…

  4. Nicolas dit :

    J’ai bien aimé ce Nothomb, qui reste le plus connu de l’auteure, mais à mon sens pas son meilleur. J’ai préféré par exemple Hygiène de l’assassin, à la fois plus original et plus prenant.

  5. Nag dit :

    Tout à fait d’accord. l’autre jour m’a dit alors qu je parlais de « Ni d’Eve, ni d’Adam » : depuis quand Amélie Nothomb, c’est drôle? Moi je trouve cela excellent, je ris à chaque page…

  6. Lepetitmouton dit :

    Je l’ai lu et relu: c’est un de mes romans préférés d’Amélie Nothomb. Elle narre les us et coutumes japonaises avec beaucoup d’humour (alors que c’est loin d’être rigolo comme situation!!!).

  7. Nag dit :

    J’ai beaucoup aimé même si j’ai plus ri dans Ni d’Eve ni d’Adam. Et elle donne envie de découvrir le Japon!

  8. Karine dit :

    C’est avec ce livre que j’ai découvert Amélie et c’est un de mes préférés ! une relecture s’impose un de ces jours 😉

  9. Cryssilda dit :

    C’est le premier livre que j’ai lu d’Amélie Nothomb, il y a des années maintenant… et j’avais adoré l’humour de ce livre, vraiment très amusant!

  10. Restling dit :

    J’avais aime ce roman quand je l’ai lu il y a quelques années donc je viens de lire Ni d’Ève ni d’Adam et il m’a également fait voyager de manière très agréable…

  11. calypso dit :

    Lu il y a longtemps : j’avais adoré !

  12. Pimprenelle dit :

    Je l’ai lu il y a quelques années déjà et il fait partie de ceux que j’ai le moins aimés. En fait, j’ai une nette préférence pour les fictions. Ses romans autobiographiques, je les apprécie mais sans plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Best Club 728X90