Sélection lecture pour l’été: des romans sur les femmes!

Parmi les romans qui me touchent le plus figurent ceux qui racontent des femmes… et la plupart d’entre eux ont été écrits par des hommes!

J’ai envie de vous parler de quelques uns d’entre eux que vous pourrez lire tranquillement pendant le mois d’août et qui m’ont vraiment marquée! Eh non les vacances ne sont pas -encore- finies!


Un vrai bijou ce roman! L’histoire d’une jeune femme qui part se marier en Asie et qui y fera sa vie. Un roman qui décrit la vie d’une femme courageuse, forte, intelligence… écrit par un homme! et grâce auquel on découvre la culture japonaise de la 1ère moitié du XXème siècle. A lire absolument!


Evelyn est une femme de la haute société qui, veuve très jeune, s’éprend, sur le tard, d’un homme plus jeune… une coughar avant l’heure! Mais Evelyn c’est surtout une femme libre dans un monde codifié dans lequel elle est emprisonnée. Une très belle histoire d’amour et de vie!


C’est l’histoire d’un couple et c’est pourtant une jeune femme tierce qui la raconte. C’est l’histoire de l’amour d’un mari pour sa femme dont il cachera toutes les failles et qui pourtant le détruira passionnément. un vrai bijou, un style impeccable qui prend aux tripes!


C’est l’histoire d’une dynastie de femmes, dans la campagne nantaise. Des femmes qui vivent sans homme, ou presque. C’est aussi l’histoire d’une histoire d’amour interdite. Tout cela traité avec finesse, délicatesse et grand talent par un homme! Un roman et un auteur méconnus dont j’aime parler souvent sur ce blog…


Le Liseur, c’est en apparence l’histoire d’un jeune homme mais c’est en fait vraiment l’histoire d’une femme… Une femme qui va bouleverser un jeune homme en construction et qui le poursuivra toute sa vie, une femme dont pourtant il ne saura rien… Ce roman m’a bouleversée, j’ai réellement pleuré en lisant, ce qui m’arrive assez peu! Et c’est un traitement original du passé de l’Allemagne…


C’est une nouvelle mais qui parle merveilleusement d’une femme qui vit de ses souvenirs, dans sa jolie maison d’Ostende. Une histoire tendrement mélancolique, douce et pleine de poésie comme Eric-Emmanuel Schmitt sait le faire! C’est, quant à moi, ma nouvelle préférée de cette auteur!


Lisbeth est une fille qui n’aime pas les hommes qui n’aiment pas les femmes. Et c’est la clé pour comprendre cette jeune femme étrange que personne ne connaît vraiment et que l’on découvre profondément dans ce 2nd tome de la série!

Voici de quoi s’occuper intelligemment pendant la 2nde moitié du mois d’août!

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Best Club 728X90