« Quatrième de couverture », V.Delerm

Pour ceux qui ne le savaient pas, Vincent Delerm, outre le fait d’être le fils de son père, a fait des études de lettres et parle très très souvent de littérature et de livres dans ses chansons et notamment dans celle-ci:

23 juillet, Paris s’éteint
Et sur le Quai des Grands Augustins
Nous tournons les pages à l’improviste
Devant l’étalage d’un bouquiniste
Je ne vous connais pas, je vous frôle,
Là sur le Quai, épaule contre épaule.
Nous jetons en même temps un oeil sur
Les quatrièmes de couverture.

Une biographie de Signoret
Voilà le genre de choses qui vous plaît.
Un storyboard de Fellini
Le genre de truc qui vous fait lever la nuit.
Je vous devine à Juan-les-Pins
Un Press-Pocket entre les mains
Emportez-vous à Maisons-Laffite
Ce Boris Vian en 10/18?

Je connais bien votre poignet
Je connais vos mains, votre bracelet.
J’aime la manière dont vous reposez
Tristan Corbière sur le côté
Qu’allez-vous donc penser de moi si
J’attrape en rayon « Les années Platini »?
Finalement, je préfère me rabattre
Sur la NRF de 54

300 pages sur la guerre d’Espagne
Le genre de chose qui nous éloigne
Un vieux Sempé en Livre de poche
Le genre de truc qui nous rapproche
Guide du Routard du Sri Lanka
Dieu soit loué, on ne se connaît pas.
Hitchkock-Truffaut : les « Entretiens »
Nous avons tant de choses en commun. .

23 juillet, Paris s’éteint
Et sur le Quai des Grands Augustins
Nous tournons les pages à l’improviste
Devant l’étalage d’un bouquiniste
Je ne vous connais pas, je vous frôle,
Là sur le Quai, épaule contre épaule.
Sur les quatrièmes de couverture
Nous cherchons la même aventure.
Sur les quatrièmes de couverture…

Cette chanson est extraite de l’album « Kensington Square » (2004).

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Best Club 728X90