Ni d’Eve, ni d’Adam, Amélie Nothomb

L’histoire: Amélie étudie au Japon et, en donnant des cours de Français, rencontre un jeune Tokyoïte, Rinri, qui va devenir son petit ami. Elle raconte ainsi leur relation et sa vie au Japon durant ces quelques années.

Ce roman est mon premier Amélie Nothomb. Je la connais depuis bien longtemps mais je n’avais pas eu envie de la lire pour plusieurs raisons : trop à la mode mais surtout très bizarre selon ce que m’avaient dit les gens. Alors j’ai pensé que ses romans étaient tordus, que ce n’était pas pour moi… Mais en fait, j’ai ADORE! J’ai trouvé le style excellent, fin, précis, drôle. L’histoire est en apparence toute simple mais sa connaissance du Japon et la comparaison de nos cultures ont rendu ce livre vraiment très drôle. Une jolie découverte en ce qui me concerne… et je pense que j’en lirais beaucoup d’autres. L’objectif du défi ABC 2009 est donc rempli : des découvertes (de bonnes et de mauvaises…).

Pour marque-pages : Permaliens.

7 réponses à Ni d’Eve, ni d’Adam, Amélie Nothomb

  1. Karine dit :

    OUI !!!!!! ces dernières années c’était pas terrible…

  2. Nag dit :

    Parce qu’il y en a?

  3. Karine dit :

    Je t’envoie par mail la liste de ceux à ne surtout pas lire !!!!!!! 😉

  4. Nag dit :

    Effectivement, ce sont les prochains sur ma liste!

  5. Karine dit :

    Alors il faut que tu lises : « stupeur et tremblements »,  » métaphysique des tubes », « hygiène de l’assassin » !! ce sont mes préférés !!
    Bises

  6. Nag dit :

    Oui ça vaut le coup à mon avis…

  7. Maribel dit :

    Je n’ai jamais lu cette auteure, il faudra y remédier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Best Club 728X90