Méthode Zermati et 1er trimestre de grossesse

Je vous le promets, ce blog ne va pas servir de journal intime à ma grossesse! Déjà parce que ce n’est pas l’objectif et puis c’est très personnel. Toutefois, s’agissant des problèmes de poids et de la méthode Zermati, je suis persuadée que mon témoignage pourra en aider d’autres et j’ai eu moi même du mal à trouver les infos pour me rassurer.

Visite prénatale où le poids est le Grand Méchant Loup…

Pour toutes les femmes je pense, la grossesse signifie prise de poids et ça peut en angoisser plus d’une, qu’elle ait des problèmes de surpoids ou non.  Je crois que c’est un souci légitime mais qui est franchement exacerbé par le discours des médecins et des gynécologues.

Quand j’ai effectué une première visite chez une nouvelle gynéco – car je ne connaissais personne en Belgique – avant même d’être enceinte, celle ci m’a fait la morale sur mon surpoids, m’a demandé de maigrir avant de tomber enceinte et m’a dit que je n’aurais pas le droit de prendre plus de 8 kg. Et bien sûr j’ai eu le droit à un long laïus sur le fait que le surpoids empêchait de voir correctement à l’écho, et je vous en passe!

Par contre, pas de prise de sang, pas de vérifications de mes vaccins, rien du tout… à part de l’acide folique! Bref un rendez vous inutile et plutôt stressant alors que je n’étais même pas enceinte!!!

bd-humour-ventre-grossesse

Le 1er mois où j’angoisse à mort de grossir alors que je respecte mes sensations…

Au tout de début de ma grossesse, les toutes premières semaines, j’étais inquiète car j’avais déjà pris 1 ou 2 kg. C’était après les fêtes et j’ai paniqué. Je me suis dit que si au bout de quelques semaines, je prenais déjà 2 kg, j’étais mal barrée… Je stressais, je recommençais à me peser tout le temps et à la fois j’avais très faim et j’arrivais à très bien appliquer la méthode Zermati!!! J’étais dans une situation assez contradictoire, l’angoisse de grossir montait et pourtant j’avais l’impression de tout faire comme il fallait, mes sensations étaient très claires et très faciles à suivre!

Ce sont deux articles qui m’ont aidée à reprendre le dessus et à voir autrement le poids que j’allais prendre durant ces quelques mois… C’est le complice de Zermati, le Dr Apfeldorfer qui a trouvé les mots justes:

« Le souci, c’est que beaucoup de femmes ont tendance à se confondre avec leur grossesse. En réalité, la future maman porte sa grossesse, elle porte un enfant. Certes, cela s’accompagne d’une prise de poids, mais c’est bien cette grossesse qui grossit, pas elle. »

Ces mots ont vraiment résonné en moi avec beaucoup de justesse. Cette citation est extraite de cet article et je vous conseille aussi la lecture de cette chronique par le Dr Apfeldorfer.

Les semaines où je perds du poids car je passe mon temps à vomir…

Les nausées ont ensuite commencé, je dirais vers 6 semaines de grossesse. C’était très pénible mais j’arrivais encore à gérer. Aucun truc « de grand mère » ne fonctionnait cependant: le gingembre, le grignotage au lit avant de se lever, l’huile essentielle de citron, etc. Je me sentais faible jusqu’au déjeuner où j’arrivais enfin à manger. Je n’arrivais pas à travailler, j’essayais de cacher mon état et je luttais contre les somnolences vraiment fortes. Au fur et à mesure des jours, j’ai réussi à trouver quelques aliments que je pouvais grignoter, du bout des dents, toute la matinée. J’avais un appétit d’oiseau car je sentais que mon estomac saturait vite même si j’avais l’impression de manger en permanence…

youhou

Ensuite, j’ai dû passer à travers deux périodes de 8-10 jours où j’ai vomi sans arrêt, nuit et jour… J’ai vraiment passé une période difficile et j’avoue que la méditation de pleine conscience m’a aidée à accepter que je pouvais pas agir. Je devais attendre que ça passe avec l’angoisse qui montait pourtant, la faiblesse que je ressentais sans pouvoir manger. J’ai vite perdu environ 6 kg. J’avoue que le moral n’était pas au beau fixe sans que je sois non plus trop déprimée…

Quand je ne (re)prends pas de poids…

Après avoir repris un peu du poil de la bête, j’en suis toujours à -3,5 kg. Pourtant je mange bien, j’écoute mes sensations et mes appétences et je ne prends pas de poids. A peine ai-je vu mon tour de taille augmenter légèrement… Tout le monde me fait remarquer que je me suis affinée à certains endroits… Etonnant…

Je repense avec un sourire à cette gynécologue qui m’a prédit une grossesse à contrôler mon poids et autres effets pervers et stressants de mon surpoids. J’en suis au début du 4ème mois et j’ai maigri. Aujourd’hui je ne m’inquiète pas de mon poids, je me fais confiance. Je prendrais du poids car c’est normal, je serai bien à l’écoute pour tenter de ne pas en prendre de façon démesurée. Mais je ne suis plus stressée par ça. Je mange avec un bon appétit, ce qui me fait envie seulement et tout se passe bien pour le moment.

Voilà… Je voulais évoquer mon expérience car j’ai moi même eu du mal à trouver un témoignage récent qui puisse me parler et m’aider à appréhender cette période bizarre, pleine de doutes et pour moi de maux difficiles à supporter. J’espère que cela aidera d’autres personnes et on en reparle bientôt pour la suite de ces aventures… 🙂

Taggé .Lien pour marque-pages : Permaliens.

4 réponses à Méthode Zermati et 1er trimestre de grossesse

  1. SAB dit :

    j ai vecu la meme experience avec mes 2 grossesses! 12kg a la premiere et la gyneco m avait promis baby blue et probleme d accouchement etc, elle est passée comme une lettre a la poste et aucun souci, pour le 2 eme, 8kg de pris et malgré un accouchement long aucun souci! donc je pense que comme tu le dis il faut ecouter son corps et se faire un peu confiance!

    • Nag dit :

      Merci pour ton message!!! Oui je crois qu’il ne faut pas donner trop de crédits à certains commentaires de certains médecins… Ils ne sont pas médiums!

  2. enna dit :

    Tout d’abord : Félicitations! et puis, sois zen avec le poids en cette période, ce n’est pas le plus important 😉

    • Nag dit :

      Merci Enna! Depuis que je suis zen, tout va bien donc effectivement, il ne faut pas se stresser!!! Mais bon, quand on a des problèmes de poids, on n’a pas non plus envie de trop galérer après… et certains médecins ne donnent pas confiance!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Best Club 728X90