Méthode Zermati, 14ème rendez vous : petit à petit…

Dur dur en ce moment la méthode Zermati, grosse prise de poids, doutes, vieux réflexes de restriction cognitive qui reviennent… Je suis parfois abattue et parfois à fond mais cela implique que j’ai confiance dans la méthode et dans ma diététicienne… et bien sûre en moi : le choix de cette méthode, mon engagement dans les exercices et tout ça… et c’est pas facile! Mais je me pèse rarement, quand vraiment ej sens que ça va aller dans ma tête pour assumer n’importe quel résultat, et j’essaie de ne pas être obsédée par mon poids!

Cela fais un mois depuis mon dernier rendez vous. L’idée était de travailler sur les émotions et d’identifier les émotions qui me font manger sans faim. La période n’a pas été très propice, entre les vacances et 2 semaines très occupées au bureau durant lesquelles je ne mangeais que quand la faim se faisait sentir…

Le rendez vous m’a boostée, encore une fois! Je progresse, je gère de mieux en mieux mes émotions fortes mais pas tellement les petites émotions, mes petits états d’âmes qui m’amènent à manger de petites choses… tous les jours. La bonne nouvelle c’est que je n’ai pas de vraies compulsions alimentaires qui me font manger en grandes quantités mais plutôt la tendance à manger sans faim de petites choses pour calmer les émotions désagréables. Parfois ça marche plutôt bien comme quand je suis fatiguée!!! Une petite bouchée et je me sens à nouveau pleine d’énergie. Parfois ça ne marche pas et je continue de manger plusieurs bouchées ou plusieurs aliments… Donc il faut continuer à travailler et la clé de tout cela c’est la pleine conscience.

Je dois donc, à chaque fois que j’ai envie de manger sans faim, faire un exercice de 3 min de pleine conscience et ensuite décider, je mange ou je reste avec mon inconfort durant 10 à 30 min. Si j’ai encore envie de manger, je refais l’exercice et je redécide… Aucune pression, je peux décider de manger si j’en ai envie, si je ne peux pas gérer autrement… ou essayer de ne pas manger pour gérer mes émotions autrement.

mindful

Voilà mon programme pour les 4 semaines à venir! Ces exercices s’accompagnent d’une pratique de pleine conscience (mindfulness)plus régulière et ça tombe bien puisqu’un groupe de méditation s’est mis en place au boulot le lundi midi! On se retrouve et on fait des exercices guidés par des enregistrements… j’ai vraiment apprécié la 1ère séance et j’ai décidé de l’intégrer dans mon emploi du temps!!!

Je continue mon chemin, impatiente au moins d’arrêter la prise de poids mais bon, j’essaie de ne pas bloquer la dessus et de continuer les exercices et de me concentrer sur mes émotions. Ce n’est pas facile, franchement… c’était plus facile d’être au régime mais à long terme, les perspectives sont bien meilleures!!! Je tiens donc le cap!

Pour marque-pages : Permaliens.

6 réponses à Méthode Zermati, 14ème rendez vous : petit à petit…

  1. BHA Ouafa dit :

    Bonjour. Je souhaiterai connaître les honoraires du Dr Zermati. Merci de me préciser durant les 14 séances si c’est le même tarif. Cordialement BHA . O.

    • nagandsoon dit :

      Bonjour, le mieux est que tu appelles son cabinet. J’ai consulté Zermati de avril à september 2013, la consultation était à 110 euros (1 fois tous les 15 jours donc) en sachant qu’il est médecin donc la sécu et la mutuelle remboursait une partie (le prix est toujours le même, il faut savoir que tu te lances dans quelque chose qui va durer plusieurs mois voir plus…). Il mettait juste en place des thérapies de groupe à l’automne, à environ 70-80 euros la séance, il me semble. MAis sinon, il y a de très nombreux praticiens sur le site gros.org qui exercent différentes professions (diététiciens, infirmiers, psy) qui peuvent aussi être très bons pour se lancer avec cette méthode. Pour information, la diététicienne que je consulte depuis que j’habitude en Belgique me coûte 50 euros et rien n’est remboursé. Ce n’est pas une question de prix, je ne crois pas que Zermati soit mieux que les autres… donc n’hésite pas à consulter quelqu’un d’autre si tu n’as pas le budget ou si tu habites loin… bon courage!

  2. Gaelle dit :

    Ma dieteticienne m’a expliquer que c’etait vraiment pas inquietant de prendre du poids.Pour une accro de la balance comme moi c’est dur a admettre. Petit a petit les barrières alimentaires tombent, le poids se stabilise mais le plus important la nourriture prend de moins en moins de place dans mon esprit. J’en suis encore a faire des exercices pour manger uniquement quand je ressend la faim, je ne capte pas encore le rassasiment…J’ai l’impression d’etre partie pour des mois de therapie mais je pense que le jour ou j’accepeterai mon corps comme il est, ca sera ma plus grande victoire! Bon courage 🙂

    • nagandsoon dit :

      Oui c’est vrai, c’est pas inquiétant théoriquement… Mais quand ton poids augmente jusqu’à un seuil critique (psychologiquement pour toi 😉 ), c’est pas marrant marrant… les mauvais réflexes de la restriction cognitives reviennent alors qu’on pensait les avoir évacués, la tentation du régime également… Ne t’en fais pas pour le rassasiement, c’est la faim qui compte 😉 Et oui, je ne peux que confirmer qu’il y en a au moins pour des mois… Moi ça fait un an, j’ai progressé, mais j’ai encore du chemin à faire s’agissant de mes envies émotionnelles de manger…. c’est là le coeur de mon problème!!! N’hésite pas à venir partager ton expérience ici, ça fait du bien 😉 bonne fin de semaine

  3. Gaelle dit :

    Dur dur pour moi aussi, 4 eme seances chez une dieteticienne de l’association GROS. Je me retrouve dans vos phrases et surtout dans cet article.Encore aujourd’hui j’ai mangé sans faim tout en me disant mais pourquoi je fais ca? La seule chose dont je suis sur c’est que je vais m’en sortir et que ce suivit et l’arret des regimes etait la meilleur chose a faire. Soyons courageuse et patiente. Au plaisir de vous lire.

    • nagandsoon dit :

      Merci Gaëlle pour ton message, cela fait du bien d’avoir un retour de quelqu’un d’autre qui s’est lancé également dans ce combat là! C’est dur, après 1 an, c’est toujours dur, j’ai pris pas mal de poids mais je suis mieux dans ma tête au niveau de ma relation avec la nourriture… il me reste à stabiliser mon poids et j’espère à perdre quelques kilos mais il ne faut pas que ça soit une obsession (plus facile à dire qu’à faire…). bon courage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Best Club 728X90