Lorsque l’enfant paraît (T1), Françoise Dolto

dolto T1Françoise Dolto, éminente psychanalyste et pédiatre, s’est vu confier, malgré ses réticences initiales, une émission de radio sur France Inter en 1976. Cette émission est nouvelle: il s’agit de répondre aux courriers des parents ou de tout autre personne en relation avec les enfants. Elle hésite longuement, pose ses conditions et participera à cette émission pendant des années. Ce sont ses réponses, classées, qui ont été publiées dans un ouvrage du nom de l’émission emprunté à un poème de Victor Hugo, Lorsque l’enfant paraît, en 3 tomes.

Françoise Dolto a été beaucoup caricaturée et beaucoup critiquée également. J’avoue que j’ai ouvert cet ouvrage après avoir été déçue par quelques livres lus sur la maternité ou les jeunes enfants. Certains ouvrages m’ont carrément agacée mais j’ai été étonnée de la modernité de la plupart des réponses de Dolto, de leur justesse et de leur bon sens. J’avais un a priori positif car j’apprécie énormément une des héritières de Dolto, Claude Halmos, qui fait toujours, dans son émission Savoir Être, des réponses de bon sens leur donnant un sens sans culpabiliser ni hyper-psychologiser les conseils donnés aux parents ou grands parents.

Je n’ai pas encore d’enfants mais je pense que beaucoup de gens appliquent de nombreux principes développés par Dolto sans le savoir. Et on est bien loin de la caricature que l’on a fait d’elle, la présentant comme une avocate de l’enfant roi, tout puissant. C’est vraiment faux, en tout cas dans ce livre. Chaque réponse est argumentée mais courte et dans un langage très accessible.

Certains diront que certaines théories ou remarques sont datées, sans aucun doute. Le rôle des pères est très démodé dans cet ouvrage même si une auditrice lui en fait le reproche et Dolto répond que ce serait bon pour l’enfant si les pères pouvaient davantage s’investir. J’ai tout de même pu en saisir quelques principles qui m’ont semblé intéressants notamment l’idée selon laquelle il est positif et utile pour l’enfant, de façon générale, de l’habituer à se promener partout et à s’endormir dans le bruit. Je n’y aurais pas cru.

Ce premier tome m’a beaucoup plu. Je m’y suis vraiment retrouvée, les conseils sont utiles, efficaces et me semble-t-il adaptés. Il faut cependant – mais comme tout ouvrage de psychologie et encore plus quand c’est un peu daté – prendre du recul et se faire sa propre opinion. Je pense cependant que ce livre peut guider et aider les jeunes parents et j’ai d’ores et déjà prévu de lire les 2 tomes suivants.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Best Club 728X90