La carrière du mal, Robert Galbraith

Encore une fois, JK Rowling (sous le nom de Robert Galbraith) a encore frappé. J’aime tout ce qu’écrit cette auteur, de l’univers de Harry Potter à Une place à prendre en passant par les enquêtes de Cormoran Strike dont je suis encore plus fan après avoir vu la série créée par la BBC cette année…

La carrière du mal est le 3ème roman de Robert Galbraith et le 3ème tome des enquêtes de Cormoran Strike.

Cormoran Strike, vétéran de l’armée britannique, a pu remonter la pente avec son agence de détective après avoir résolu deux enquêtes très médiatisée concernant le meurtre d’une jeune top modèle et celui d’un écrivain de bas étages. Alors que certains le prennent pour un pauvre détective abonné aux adultères et aux enquêtes minables, Cormoran s’est révélé un enquêteur de premier plan qui irrite notablement certains enquêteurs de Scotland Yard. Dans cet opus, Robin, son assistante, est directement visée lorsqu’elle reçoit, au bureau et à son nom, un colis contenant une jambe coupée. Très vite, Cormoran et Robin ne peuvent laisser cette enquête à la police et Coromoran, comprenant qu’il est le véritable destinataire de ces menaces et alors que des jeunes femmes se font régulièrement assassiner et mutiler, ne peut s’empêcher d’enquêter sur d’obscures personnages qu’il a cotoyés par le passé. On en apprend ainsi davantage sur ce personnage taiseux, rugueux mais finalement très fin et ses relations avec Robin s’approfondissent.

J’aime cette auteur car je trouve qu’elle sait bien peindre des univers ainsi que la psychologie des personnes. Je me suis régalée à retrouver l’ambiance du Londres de Strike. J’aime que Cormoran, avec son drôle de prénom, soit un personnage complexe, surprenant, plus fin que ne peut le laisser croire son apparence brusque et rugueuse avec sa jambe en moins et son physique de gros dur. J’ai aussi aimé qu’il soit de plus en plus touché par Robin tout en s’interdisant toute relation plus intime, la demoiselle étant 1) fiancée et 2) la seule collègue avec laquelle il se soit jamais entendu. On en apprend également plus sur Robin et sur sa passion pour le métier de détective. Elle prend en épaisseur tout au long de ce roman. Je ne vais pas spoiler mais la fin laisse un grand suspens et j’ai hâte de lire le tome suivant qui sera probablement publié en 2018.

Ayant découvert que la BBC avait créé une série à partir de ces personnages, je n’ai pas pu m’empêcher d’y jeter un oeil. Et j’ai adoré. Comme toujours, le dénouement des enquêtes est un peu plus simpliste que dans les romans mais les acteurs sont excellents et font revivre les personnages avec brio, en particulier l’acteur personnage. Pour moi, Strike a désormais pris ses traits. Il a son charme et sa retenue mais aussi cette violence contenue.  Robin, que j’avais trouvé au début trop banale, est en fait une très jolie femme, pleine de charme et de légèreté, comme je me l’étais imaginée. Bref, allez y, que ce soit les romans ou la série (ou les deux!), c’est vraiment divertissant et excellent!

Et pour ceux qui lisent en anglais, c’est également accessible bien que je ne les lise pas systématiquement en VO, selon mon humeur… mais pour lire plus vite le prochain, je pense que ça sera en anglais 😉

A lire avant:

  1. L’appel du coucou / The Cuckoo’s calling
  2. Le ver à soie / The Silkworm

Je m’aperçois que je ne les ai pas chroniqués sur ce blog, je vais essayer de réparer cela…

Taggé , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Best Club 728X90