L’épouvantail, Michael Connelly

L’histoire: Jack McEvoy, viré du LA Times où il est journaliste spécialisé dans les affaires judiciaires, décide d’enquêter sur le meurtre d’une jeune femme par un jeune homme noir. Il souhaite marquer les esprits en publiant un dernier article qui resterait dans les annales. Il se retrouve en compétition avec Angela, la jeune journaliste censée le remplacer. Mais c’est finalement le tueur qui va prendre en chasse le journaliste, et non l’inverse.

Quand j’ouvre un Connelly, je ne suis jamais inquiète. Je sais que je vais trouver un roman policier efficace, bien construit, avec des personnages sympathiques! Je connais d’ailleurs déjà Jack McEvoy, personnage qui apparaît déjà dans un des meilleurs romans de cet auteur, Le Poète. Jack se retrouve pris en chasse à son  insu alors qu’il est sur la piste d’un tueur en série. La relation qu’il entretient avec Rachel Walling, une ex qui travaille au FBI et qu’il appelle à la rescousse, pimente l’ensemble! L’intrigue est bien construire malgré le fait qu’on sache dès le début qui est le tueur et commence il procède. L’intérêt est de découvrir le cheminement de Jack et la traque. A lire, si j’ose dire, les yeux fermés!

Taggé , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 réponses à L’épouvantail, Michael Connelly

  1. Nag dit :

    Tu peux te lancer si tu aimes les policiers… 🙂

  2. Ce polar/thriller me tente énormément et encore plus après avoir lu ton article. Au jour d’aujourd’hui, je n’ai rien lu de cet auteur ; il va falloir que j’y remédie en lisant « Le verdict du plomb » que j’ai dans ma PAL depuis peu.

Répondre à Anne (De poche en poche) Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Best Club 728X90