L’enchanteur, René Barjavel

L’histoire: René Barjavel revisite, à sa façon, le mythe de la Table ronde, de Merlin l’Enchanteur en particulier. On y retrouve les Guenièvre, Lancelot, Perceval… et bien sûr la quête du Graal mais dans le style tout à fait enchanteur de Barjavel.

Barjavel a une façon unique de retracer l’amour entre les êtres, les aventures chevaleresques avec quelques anachronismes bien placés! C’est sans doute le roman que je préfère de cet auteur qui a toujours une grande poésie et une grande délicatesse dans la narration. L’histoire de ce roman part d’un mythe bien connu et je préfère donc vous livrer un extrait du premier chapitre pour que vous saisissiez le caractère unique de ce roman que j’ai lu il y a longtemps (et que je vais sans doute relire bientôt)! Bref, ce roman laisse à tous les lecteurs une impression féérique, une évasion, un lien entre modernité et mythe…

Il y a plus de mille ans vivait en Bretagne, un enchanteur qui se nommait Merlin. Il était jeune et beau, il avait l’oeil vif, malicieux, un sourire un peu moqueur, des mains fines, la grâce d’un danseur, la nonchalance d’un chat, la vivacité d’une hirondelle. Le temps passait sur lui sans le toucher. Il avait la jeunesse éternelle des forêts. Ils possédaient les pouvoirs et ne les utilisait que pour le bien, ou ce qu’il croyait être le bien mais parfois il commettait une erreur, car s’il n’était pas un humain ordinaire, il était humain cependant. Pour les hommes il était l’ami, celui qui réconforte, qui partage la joie et la peine et donne son aide sans mesurer. Et qui ne trompe jamais. Pour les femmes, il était le rêve. Celles qui aiment les cheveux blonds le rencontraient coiffé d’or et de soleil, et celles qui préfèrent les bruns le voyaient avec des cheveux de nuit ou de crépuscule. Elles n’étaient pas amoureuses de lui ce n’était pas possible, il était trop beau, inaccessible, il était comme un ange. Seule Viviane l’aima pour son bonheur , pour son malheur peut-être pour leur malheur ou leur bonheur à tous les deux, nous ne pouvons pas savoir, nous ne sommes pas des enchanteurs. Pour tous il était l’irremplaçable, celui qu’on voudrait ne jamais voir s’en aller mais qui doit partir un jour. Quand il quitta le monde des hommes, il laissa un regret qui n’a jamais guéri. Nous ne savons plus qui est celui qui nous manque et que nous attendons sans cesse mais nous savons bien qu’il y a une place vide dans notre coeur.

Un roman qui m’a beaucoup marquée et qui, visiblement, a énormément marqué d’autres lecteurs assidus ou non de Barjavel! Je vous le recommande si vous aimez le merveilleux mais aussi les mythes et que vous n’êtes pas trop rigides quant à l’interprétation et à la narration du mythe de la Table Ronde. Vraiment un fabuleux moment de lecture…

Taggé .Lien pour marque-pages : Permaliens.

11 réponses à L’enchanteur, René Barjavel

  1. Nag dit :

    Moi aussi je suis une fan de Barjavel mais au final, il n’est pas si connu je trouve et c’est dommage! Surtout que ses romans sont toujours d’actualité!

  2. Melisende dit :

    Lu cinq ou six fois, je pense que je ne m’en lasserai jamais ! Mon roman préféré pour l’heure, et peut-être encore longtemps.
    Plus je découvre Barjavel et plus son style si particulier m’envoûte, mais c’est vraiment avec cette réécriture du mythe arthurien que je l’ai découvert et aimé ! Meli

  3. Pascale dit :

    Je l’avais lu il y a longtemps, j’ai beaucoup aimé, comme tout ce que Barjavel à écrit.

  4. sylvie dit :

    Ben si je croule aussi sous les challenges/défis mais ça devrait aller. Finalement le total de des livres challenges/défis est de il me semble 48 livres, sachant que j’en lis environ le double en un an, je pourrais même lire plusieurs Barjavel mdr!!!

  5. melcouettes dit :

    J’ai prévu de lire « la nuit des temps » de Barjavel pour mon challenge ABC. Ça sera mon premier Barjavel mais celui là me tente bien mais vraiment bien :-S. Merci pour cet avis :-)!
    Et un livre de plus dans ma LAL et un 😉

  6. Nag dit :

    J’ai lu aussi « Une rose au paradis », « Ravage » entre autres et j’ai toujours adoré… Alors lance toi! Si tu n’es pas comme certaines (dont je suis) et que tu ne croules pas sous les challenges et défis en tous genres…

  7. sylvie dit :

    Je n’ai lu que « la nuit des temps » de Barjavel et quel livre, j’ai a-do-ré alors forcément « l’enchanteur » me tente terriblement…

  8. Nag dit :

    Eh oui c’est un charmeur Merlin!!!! Un vrai sex symbol! C’est sûr qu’il est présenté bien différemment que dans Kaamelott ou le film de Disney…

  9. Julien dit :

    Je garde également un excellent souvenir de ce livre. Je l’ai lu ado et les aventures de Lancelot et de Merlin me passionnaient…
    Comme le laisse transparaître l’extrait de l’incipit, ce roman comporte quelques passages de séduction mémorables… Quel playboy ce Merlin !

  10. Nag dit :

    Je suis comme toi Isil, j’ai lu d’autres Barjavel que j’ai beaucoup aimés, mais l’Enchanteur m’a vraiment marquée et je me suis jurée de le relire bientôt 😉

  11. Isil dit :

    J’en garde un très bon souvenir et je me suis toujours promis de le relire. J’ai lu d’autres Barjavel mais c’est le seul qui m’a vraiment marqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Best Club 728X90