Je m’en vais, J. Echenoz

L’histoire: Ferrer quitte un jour sa femme et mène une vie de célibataire, amoureux des femmes et de l’art. Il dirige une galerie d’art contemporain et, déraisonnable, ne suit pas les recommandations de son cardiologue. Il est amené, par un de ses collaborateurs, à s’intéresser à une épave échouée au pôle Nord, qui a conservé des exemplaires d’antiquités inuits. Mais Ferrer n’est pas le seul à s’y intéresser…

J’avoue que je m’attendais à un roman d’introspection alors qu’il y a plein d’actions! J’étais complètement influencée par le titre qui me rappelle une de mes chansons préférées: « Je m’en vais » de Miossec. J’avoue que j’ai apprécié cette lecture, sans pour autant être fan. J’ai adoré par contre le style qui est excellent et qui rappelle que ce roman a obtenu le prix Goncourt. Mais ce n’est pas un roman hyper intellectuel non plus… Un joli moment, une vraie découverte d’un auteur que je ne connaissais que de nom. Bref je vous le recommande très fortement!

Ce roman a obtenu le Prix Goncourt 1999.

Taggé .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Best Club 728X90