Expo Chagall au musée du Luxembourg, Entre guerre et paix

Dimanche matin, nous avons profité du beau temps pour faire l’exposition Chagall au musée du Luxembourg. Cette expo s’intéresse à l’oeuvre du peintre entre les 2 guerres mondiales.

Chagall est un peintre russe, très marqué par son village d’origine et son identité juive. Il choisit, avec sa femme Bella, de vivre à Paris, ville qu’il doit quitter en 1940 pour les Etats Unis. Il y reviendra dès que cela sera possible.

Chagall est un peintre surréaliste, c’est certain, mais j’ai découvert qu’il était plus engagé que ce que je croyais. Sa peinture est profondément marquée par les événements de son temps. Un certain nombre de toiles sont assez connues, d’autres sont de totales découvertes… cette exposition est exceptionnelle et vous ne pouvez pas la louper!

Durant la 1ère guerre mondiale, Chagall dessinera les soldats russes qu’il croisera dans sa région natale, ainsi que la souffrance des paysans et la douleur des soldats blessés.

Couple de paysans

Durant la 2nde guerre mondiale, il va largement représenter dans ses toiles la religion juive et la religion catholique, la guerre également.

Triptyque « Résistance, résurrection, Libération »

L’âme de la ville, 1945

C’est aussi un homme passionnément amoureux de Bella, sa femme, qu’il représentera partout dans ses tableaux et dont il pleurera longtemps la mort.

Les amoureux en vert, 1915-1916

J’ai trouvé que l’histoire de l’artiste était bien mise en perspective et bien expliquée pour les visiteurs, y compris ceux qui ne connaissent pas bien l’oeuvre de Chagall. Vous pouvez retrouver la trame de cette expo dans cet article de France info.

Cette exposition m’a vraiment touchée par les thématiques abordées mais également par les couleurs de l’oeuvre de Chagall qui sont incroyables! L’éclairage met en valeur des nuances de bleu, de jaune, de rouge, de vert éclatantes! C’est un vrai bonheur d’admirer ces toiles malgré la thématique grave de l’exposition. Mais on voit toujours l’espoir dans les peintures de Chagall, sa femme apparaît partout, les enfants sont présents, l’amour et l’espoir persistent, de ce que j’ai pu en comprendre. J’ai aussi découvert le travail à l’encre du peintre et notamment ses dessins très graves réalisés pendant la 1ère guerre mondiale.

Le seul inconvénient je trouve c’est que les lieux de l’expo sont assez exigus et, avec la foule, c’est assez inconfortable.  Mais elle vaut vraiment le coup et vous pouvez la découvrir  jusqu’au 21 juillet au Musée du Luxembourg. En prime, vous pouvez faire un tour das les jardins, super agréables, s’il fait beau!

Taggé , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Best Club 728X90