Ete meurtrier à Pont-Aven, Yves Josso

Ce roman est le 1er tome des enquêtes de Clémence de Rosmadec.

L’histoire : Clémence de Rosmadec est une jeune fille issue d’une famille noble et farfelue, composée de nombreux artistes. Clémence peint et passe ses étés dans le château familial de Pont-Aven, où elle a grandit. Elle découvre un jour le cadavre d’Adèle, une jeune femme aux moeurs légères et son meilleur ami, Gildas, dont elle est secrètement amoureuse, se voit accusé de ce meurtre puisqu’Adèle était sa maîtresse. Clémence va donc se charger de l’enquête qui n’avance pas assez vite à son goût, tout en travaillant son art en compagnie de Gauguin, peintre encore peu connu, dont elle admire l’oeuvre.

J’ai bien aimé ce roman qui est toutefois assez ambivalent. Il est très documenté, voire parfois un peu trop, car on voit bien que l’auteur passe du temps à décrire l’époque (les années 1880), la peinture, la société de l’époque. Et à la fois, les personnages sont sympathiques mais finalement assez peu crédibles. Clémence semble vraiment trop libérée pour l’époque, sa petite soeur Albertine a des visions prémonitoires, etc. Mais on passe un moment très agréable avec cette famille amusante, peut être trop heureuse pour être honnête, mais farfelue! Peut être est ce également dû au fait qu’il s’agit du 1er roman de la série et que l’auteur s’applique donc à décrire l’époque et la famille Rosmadec. L’ambiance musicale et picturale est tout à fait agréable, ainsi que la situation du roman à Pont-Aven, où je suis déjà allée. Un roman historique très agréable, léger, malgré les crimes qui s’y déroulent…

Ce roman a été lu dans le cadre du challenge Polar historique de Samlor.

Taggé , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Best Club 728X90