Alabama Song, Gilles Leroy

L’histoire: La jeune Zelda, jeune fille délurée de la bourgeoise d’Alabama, va rencontrer et épouser Francis Scott Fitzgerald, un écrivain en devenir. Le succès arrivé, tous deux vont mener une vie totalement délurée et vont se détruire l’un l’autre. Zelda finalement est vampirisée par son écrivain de mari et sombre dans la déchéance.

Ce roman a obtenu le Prix Goncourt 2007. Il faut tout d’abord savoir que ce roman traite de la vie de Zelda et Francis Scott Fitzgerald de façon romancée. L’auteur s’est certes beaucoup documenté mais il en a inventé la plupart des événements, des relations… Il ne s’agit donc pas d’une biographie! Et pourtant, on y croirait… Même si la trame du roman m’a décontenancée, j’ai trouvé cela génial : digressions sur digressions, on est dans les années folles puis en 1940… cela correspond tout à fait à la façon dont une personne se souviendrait de ses jeunes années. J’ai aimé le style, l’originalité du roman dans sa construction mais aussi dans la fiction inspirée de la réalité. Mais j’ai trouvé cela terriblement triste!mais grandiose! J’ai désormais envie d’en savoir plus sur ce couple sulfureux, d’autant plus que j’ai vraiment apprécié les quelques romans et nouvelles de Fitzgerald que j’ai eu l’occasion de lire…

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Best Club 728X90